compte-rendu : IMAGINER

Une dizaine de participants se sont réunis le 6 janvier dernier pour le premier rendez-vous de l’Atelier des élections.
Des discussions riches ont permis de dégager les premières pistes d’outils citoyens à construire !

L’Atelier des élections en bref

À l’occasion des élections municipales de 2014, l’Atelier des élections propose aux citoyens curieux de créer des outils afin de s’informer et de s’exprimer.
Avec une série d’évènements proposés par l’Atelier, notre objectif est de remettre le citoyen au cœur de ces élections en le poussant au-delà de son simple rôle d’électeur pour devenir acteur des changements de sa ville.

Nous souhaitons développer une boîte à outils, de façon neutre et non-partisane, pour tous et surtout construite par tous ! L’Atelier essaye de s’ouvrir à toutes les compétences pour dépasser uniquement la sphère initiée ou celle des technophiles.

Trois grands temps forts sont programmés pour cet Atelier :

    - Imaginer (en janvier), avec une réunion pour réfléchir aux outils citoyens des élections
    - Construire (début février), avec un marathon créatif pour construire et tester les outils citoyens
    - Débattre (fin février), avec un débat entre tous les candidats aux élections municipales autour du numérique à Nantes et pour Nantes

Les outils imaginés et développés au cours de l’Atelier ont vocation à être, certes, utilisés par les citoyens, mais également à voyager sur d’autres territoires, à interpeller et à inspirer !
À noter que nous espérons que certains outils aient une vie après les élections en permettant de changer la façon dont élus et citoyens interagissent au quotidien.

Comment s’y prend-on ?

L’Atelier des élections est une expérimentation locale. Autrement dit, nous essayons de nouveaux formats d’action citoyenne qui ne passent pas par des formes plus classiques d’engagement, partis politiques en tête.

Les élections sont une période propice à repenser la façon dont fonctionne la démocratie locale, en y remettant une dose généreuse de transparence, de participation et de coopération entre toutes ses parties.
En pleine négociation de mandats, les rapports entre citoyens et élus sont remis à plat et il est alors peut-être plus simple de capter l’attention des uns et des autres.
L’Atelier propose donc de créer des outils pour reprendre confiance en la politique et surtout reprendre confiance en soi et en sa capacité d’action. L’Atelier se place dans une démarche positive.

Nous avons donc commencé par définir avec vous, participants du rendez-vous « Imaginer », ce dont on peut avoir besoin en période électorale.
De quelles informations ai-je besoin pour éclairer mon vote ? Comment faire entendre mes attentes ? Ou même, plus pragmatiquement, comment vote-t-on ?
Ces premières réflexions et idées serviront de base à la construction d’outils citoyens au cours du second rendez-vous en février prochain : Construire. Parce que l’action citoyenne n’est pas une science exacte, nous nous accordons un droit à l’erreur propre à toute expérimentation. Une seule contrainte pour ces outils : se confronter le plus tôt possible au réel et aux citoyens afin de s’améliorer et de s’affiner !

À chaque étape de cet Atelier, nous documentons les échanges et nous essayons d’ouvrir le plus possible nos évènements. Si nous captons ce qui s’y passe, c’est pour mieux en identifier les points forts et les points à retravailler.
À termes, nous espérons pouvoir partager des bonnes pratiques qui permettront à d’autres de pouvoir monter leurs propres actions citoyennes. Nous privilégions donc des formules d’évènements demandant peu de ressources et pouvant être facilement transposées.

Idées et premières pistes d’outils citoyens

Qu’est-ce qu’un outil citoyen ?
Parce qu’il peut prendre plusieurs formes et qu’il n’est pas forcément numérique, nous avons fait un petit classement de ses fonctions possibles :

- Des outils pour s’informer (voir les fiches idée)
- Des outils pour s’exprimer (voir les fiches idée)
- Des outils pour s’organiser (voir les fiches idée)

Chacune de ces fiches idée est ouverte à la contribution, alors n’hésitez pas à les enrichir ! En outre, vous pouvez aussi proposer d’autres idées !

Ça bouge ailleurs !

Si l’Atelier des élections a pris ses quartiers à Nantes, des initiatives se mobilisent également ailleurs en France. Petit tour d’horizon non exhaustif :

- Le CCO de Nantes propose le 14 janvier prochain une présentation de Cartelec, un projet mené par Jean Rivière autour de la cartographie des résultats électoraux.

- Ouest Medialab accompagne deux projets autour des élections à travers le Hyblab et avec Ouest France, France 3 ainsi que des étudiants de plusieurs écoles nantaises.

- Armel Lecoz a entrepris depuis quelques semaines un Tour de France des Maires et des Candidats pour discuter démocratie et innovation politique avec eux, une initiative à suivre !

Un dernier mot enfin pour signaler que nous avons ouvert un compte Twitter (@atelections) et une page Facebook pour faciliter le partage d’idées et ouvrir les discussions !